Eco-emballages, les nouvelles règles pour l’emballage écologique

 

En supprimant l’obligation d’affichage du point vert sur les emballages écologiques, le législateur a avant tout souhaité simplifier la compréhension des pictogrammes s’affichant sur ces emballages écologiques. L’emballage selon Antalis vous en dit plus … 

Le point vert, un repère historique de l’écoemballage

 

Même si la mesure est passée inaperçue, l’apposition du point vert sur les emballages n’est désormais plus une obligation pour les entreprises, contribuant auprès d’Eco-Emballages. Le décret du 27 décembre 2016 a en effet été supprimé. Repère familier des consommateurs, le point vert représentait la garantie d’un emballage, répondant aux conditions de l’article R543-58 du code de l’environnement.

La nouvelle législation, applicable depuis le début de l’année, laisse néanmoins la possibilité pour les entreprises qui le souhaitent, de continuer à apposer ce logo sur leurs emballages (dans les mêmes conditions qu’autrefois). En outre, le point vert reste une obligation dans bien d’autres pays d’Europe. Pour les entreprises concernées, la nouvelle législation précise que le bonus de sensibilisation, lié à l’affichage de ce logo sur les emballages, sera maintenu en l’état pour l’année 2017, et que de nouvelles règles de calcul viendront expliciter ce changement pour les années à venir.

Emballage écologique

Le Point vert, un logo bien connu des consommateurs sur les emballages

 

 

 

L’emballage écologique, une nécessité devenue réalité

 

Cette évolution des obligations d’affichage sur l’emballage répond aux exigences environnementales de plus en plus fortes, qui se font sentir sur le marché de l’emballage. Ce dernier doit être écologique mais aussi s’inscrire dans une optique de développement durable. Ces attentes répondent non seulement aux préoccupations des consommateurs et consommatrices mais aussi aux législations de plus en plus contraignantes en la matière. Cette évolution semble être appelée à se prolonger dans la durée. Ainsi, l’agence de communication Serviceplan, dans son étude annuelle Sustainability Image Score, confirme cette tendance en évaluant le marché des emballages écologiques à 440 milliards de dollars d’ici 2025 soit une hausse de 7.7 %.

 

Des affichages plus informatifs pour des emballages plus écologiques

 

C’est pour apporter une information claire au consommateur final mais aussi à tous les acteurs de la chaine logistique, que cette suppression a été décidée. Faut-il rappeler, que ce Point Vert n’informait que sur la participation financière de l’entreprise émettrice à la collecte, au tri et au recyclage des emballages ? Or, aujourd’hui, l’affichage des emballages doit avant tout permettre aux consommateurs et aux utilisateurs de savoir si l’emballage est recyclable ou recyclé, s’il est issu d’une gestion raisonnée des matières premières, …etc.

 

En résumé, la suppression du point vert doit contribuer à simplifier la compréhension des logos de plus en plus nombreux concernant les emballages écologiques. Pour connaître et réussir à comprendre l’ensemble de ces pictogrammes de l’emballage, retrouvez le guide déjà rédigé de l’Emballage selon Antalis. #Justaskantalis !

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.