Pourquoi les acteurs de l’emballage s’inquiètent d’une négociation européenne ?

 

Répondre aux attentes des entreprises en leur proposant des solutions adaptées reste la priorité du leader européen des solutions d’emballage pour les professionnels : Antalis. Mais il faut aussi tenir compte du cadre réglementaire et parfois l’évolution de ce dernier peut poser des problèmes, dont il vaut mieux être conscient.

 

L’emballage, satisfaire les attentes clients tout en se conformant aux normes réglementaires

 

Au quotidien, Antalis accompagne les professionnels à répondre à leurs exigences en termes d’emballage et de logistique. Les contraintes sont nombreuses et les spécificités variées, amenant chaque entreprise à s’adapter en permanence afin de satisfaire à toutes ces attentes.

    • Rôle protecteur de l’emballage notamment contre les chocs, les températures et/ou leurs écarts, l’humidité, les agents corrosifs.

 

    • L’emballage comme support d’information et vecteur de l’image de l’entreprise. La personnalisation des emballages, le marquage de ces derniers ou encore les étiquettes d’expédition ne sont que quelques exemples de cette mission dévolue à l’emballage.

 

    • L’aspect économique de l’emballage n’est pas à négliger. Optimiser l’emballage implique également de s’interroger sur le coût de ce dernier, amenant inéluctablement à souhaiter le réduire pour une amélioration des marges.

 

 

 

L’Emballage selon Antalis pourrait multiplier cette liste des attentes vis-à-vis du conditionnement des marchandises. Ces attentes répondent à des besoins spécifiques de chaque entreprise. En revanche, l’emballage doit aussi satisfaire à d’autres types d’exigences, résultant de normes et de législations.

L'emballage, l'interdiction des sacs plastiques
Des interdictions et des contraintes toujours plus nombreuses

De la libre circulation à l’économie circulaire, une menace pour les emballages de demain ?

 

Ainsi, l’Union européenne a entamé des discussions afin de faire évoluer la directive 94/62/EC  « Emballage et Déchets d’emballage ». Cette discussion est menée dans le cadre d’une réflexion plus vaste de l’Europe sur l’économie circulaire. Mais ces négociations sont à l’origine de craintes de la part des professionnels de l’emballage. Ces craintes sont à l’origine de l’appel adressé aux autorités européennes et demandant la sauvegarde du marché unique d’une part et de la libre circulation des marchandises d’autre part. 66 associations professionnelles, éco-organismes et industries utilisatrices ont signé ce manifeste pour souligner le danger pesant sur le marché de l’emballage.

L’emballage, un besoin évolutif, une nécessité écologique mais une réalité économique

 

Loin d’être anecdotique, puisqu’elle concerne l’ensemble du territoire européen, cette demande atteste de l’importance de ces réglementations dans l’organisation, le choix et la mise en œuvre des solutions d’emballage. Cette problématique, dont l’issue devrait être connue dans les semaines à venir, en laisse apparaître de nouvelles, notamment en ce qui concerne le développement durable et la protection environnementale.

Déjà fortement marqué par des normes strictes en ce qui concerne l’écologie notamment, l’emballage sera, dans les années à venir, appelé à participer plus encore aux politiques de plus en plus ambitieuses en la matière. Il reste donc à rester vigilant pour qu’une nouvelle réglementation, nationale ou internationale, ne vienne pas se substituer à une autre plus favorable. Concilier les impératifs de l’entreprise et de ses clients avec les objectifs décidés à un niveau supérieur, la tâche est ardue et complexe mais elle concerne le quotidien et l’avenir de toutes les entreprises. #Justaskantalis !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.