À qui sont décernés les Oscars de l’Emballage ?

 

C’est à l’Elysée Biarritz, à deux pas de la plus belle avenue du monde, que se sont réunis, le 27 novembre dernier, plus de 250 professionnels de l’emballage et du packaging. Le moment était attendu, puisqu’il s’agissait de dévoiler le palmarès 2017 de l’Oscar de l’emballage. Ce concours annuel ambitionne toujours de mettre en avant les innovations tant en termes de matériaux utilisés qu’en termes de fonctionnalités. Les nombreux dossiers déposés ont donc été scrutés et détaillés par ces spécialistes, qui ont rendu leur verdict en dévoilant l’identité des 20 lauréats, qui concourraient dans l’une ou l’autre des 5 catégories du concours :

  • Consommation
  • Transformation
  • Production
  • Environnement & RSE
  • Débuts prometteurs

 

 5 catégories pour souligner l’expertise des emballages d’aujourd’hui

 

Initié en 1955, ce concours a su s’adapter aux évolutions de l’emballage au fil des années. La catégorie Débuts prometteurs, à laquelle les start-ups peuvent prétendre, met en avant ces innovations incessantes avec une prime donnée à l’emballage du futur. Mais les spécialistes réunis le 27 novembre dernier n’oublient pas pour autant les valeurs d’usage (fonctionnalité, conservation, esthétisme) en récompensant les lauréats de la catégorie Consommation. Pour celle de la Transformation, l’accent est placé sur la maitrise technique du matériau utilisé (carton, bois, verre, …), alors que dans la catégorie Environnement & RSE, c’est la démarche de Responsabilité sociétale (RSE) et d’engagement dans l’économie circulaire, qui guide les jurés dans le choix des dossiers récompensés.

 

Reflet fidèle de la complexité de l’emballage, ce concours a permis, en 2017 comme les années précédentes, de découvrir la place toujours aussi importante de l’emballage et du packaging dans nos économies.

 

La liste des 20 lauréats primés au titre de l’Oscar de l’Emballage 2017

 

 

Catégorie Consommation :

Section Design et identité graphique : 2 lauréats, avec Smurfit Kappa pour le pack de bières BAM, et Verallia pour sa bouteille Selective Line
Section fonctionnalités : Alto/Bret’s pour son paquet de chips Party pack Bret’s
Section coup de cœur du jury : Plateforme 38 pour Safe’cap

Dans la catégorie Transformation :

Section verre : Verrallia pour sa bouteille Selective Line
Section papier/carton : DS Smith Packaging France pour G’Vine Grape dots
Section carton ondulé : Emin Leydier pour le plateau Stabil+
Section plastique : Flexico pour Safegrip
Section emballages souples complexes : Sealed air pour Fil supérieur Darfresh TP200T
Section métal : Viroganglor pour le coffret du champagne Bollinger
Section bois : Martin emballages pour Tonely

Dans la catégorie Production :

Section conditionnement primaire : Sleever machines /Tecma Aries pour Dreamoncup
Section conditionnement secondaire et de fin de ligne : Pitney Bowes pour Slimbox
Section équipement périphérique : 5 Sept Direct pour 5septdirect.com
Section lancement prometteur : DS Smith Packaging France pour Combi 150R

Dans la catégorie Environnement et RSE :

Section alimentaire : Crownfood Europe pour Peelfit
Section hygiène et beauté : Procter & Gamble pour Head and Shoulders Beach Bottle

Dans la catégorie début prometteur :

MMP Premium pour Diamond laser
Alpes Packaging pour Lignum
Section étudiante : IUT Reims-Chalons-Charleville pour Wave Vodka.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *